New Chief Justice for Italy

New Chief Justice for Italy

Version imprimableVersion PDF

Le nouveau premier président de la Cour suprême est Giovanni Mammone, actuellement secrétaire général de la Cour suprême. Le plénum du CSM l'a nommé à l'unanimité lors d'une session extraordinaire présidée par le chef de l'Etat. Originaire d'Avellino, 67 ans, Mammone était auparavant conseiller du CSM élu dans le groupe de la magistrature indépendante.

La carrière judiciaire
Une carrière jouée entre le CSM et la Cour suprême, celle du nouveau président de la Cour suprême Giovanni Mammone. Au CSM, il est arrivé pour la première fois en 1991.
En tant que magistrat affecté au Bureau des Etudes. Le saut en 2002, quand il a été élu conseiller ou togato au Palais des maréchaux avec le groupe de la Magistrature indépendante. L'arrivée à la Cour suprême est en 1998 et depuis lors, à l'exception de quatre ans en tant que membre du CSM, n'a plus quitté la Cour suprême. Entré comme magistrat d'appel appliqué au Massimario, Mammone sur la Piazza Cavour a rapidement gravi toutes les étapes de sa carrière. Conseiller municipal depuis 2007, il est devenu président de la section en 2016, affecté à la section Emploi, avec la responsabilité de la coordination du secteur Pensions et assistance. La même année, il est nommé secrétaire général. Les premiers pas dans la magistrature, Mammone les transféra à Monsummano Terme en tant que juge. En 1982, il est nommé juge à la Cour de Pistoia et sept ans après son arrivée à Rome comme juge du travail.